vendredi 20 juillet 2012

Tokyo et taxe foncière

En plus de conseiller au gouvernement de choisir une autre base de replis, le conseil recommande également d’autres mesures comme la création de refuges temporaires pour des personnes dont la maison aurait été détruite, ainsi que la copie et la mise en sûreté d’informations liées aux catastrophes.
Les recommandations de ce conseil tombent alors que le Japon vient de rallumer son deuxième réacteur nucléaire.
 Près de seize mois après les événements de Fukushima, le Japon se prépare déjà à une nouvelle catastrophe. Le gouvernement du pays réfléchit à déménager dans une autre ville en cas de tsunami ou de tremblement de terre, rapporte RT. source

Osaka et Nagoya, mais aussi Sapporo, Sendai et Fukuoka pourront remplacer Tokyo !
sympa pour l'immobilier !
(qui va baisser, avec la dépopulation et les "villes fantômes chinoises"...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.