mardi 24 juillet 2012

"les courageux insurgés syriens"

Ceux qui sont les plus abondamment cités sont les représentants officiels du Conseil National Syrien. Le CNS n’est pas véritablement le groupe d’opposition syrienne, cependant il est généralement reconnu comme la “principale coalition d’opposition”, selon les mots de la BBC. Le Washington Times le décrit comme “un groupe de coordination des factions rivales, basé en dehors de la Syrie”. Ce qui est certain, c’est que le CNS est le groupe d’opposition qui a les relations les plus fortes et les plus fréquentes avec les puissances occidentales et qui a ouvertement appelé à une intervention étrangère dès les premiers moments de l’insurrection.
En Février 2012, à l’ouverture du Sommet des Amis de la Syrie en Tunisie, William Hague, a déclaré: “Je vais rencontrer les dirigeants du Conseil National Syrien dans quelques minutes … Avec les autres nations, nous traiterons désormais avec eux et les reconnaîtrons en tant que représentant légitime du peuple syrien.”
Le plus ancien porte-parole officiel de la CNS est l’universitaire syrienne Bassma Kodmani, vivant à Paris.

Voici Bassma Kodmani, aperçue entrain de quitter la réunion secrète du Groupe Bilderberg 2012, à Chantilly, en Virginie.

TOUT ICI 

Le Conseil National Syrien