vendredi 27 juillet 2012

le corps des enfants appartient à celui qui les fait

«La liberté religieuse des parents prime sur le droit d'un enfant à son intégrité physique»

lire ici 

Wendy ne comprend plus rien.

il faut se battre pour la survie des filles chinoises mais pas contre les mauvais traitements, coups et autres blessures dont elles seraient l'objet.

ça devient trop compliqué la "bien-pensance", pour Wendy ! "dans la bien-pensance" il y aurait aussi de la "mal-pensance".

4 commentaires:

  1. «La liberté religieuse des parents prime sur le droit d'un enfant à son intégrité physique»
    Comprendre par-là la liberté religieuse des parents qui ont cette religion-là en particulier.

    La formule est choquante, parce que "intégrité physique", quand même, ça couvre tout, de la tapette sur la main à la torture.

    Théologien et professeur d'éthique... le mec n'a pas l'air d'avoir besoin ni envie de s'embarrasser de précautions sémantiques.

    RépondreSupprimer
  2. je trouve que justement il faudrait qlqs précautions oratoires ! pour le moins !

    RépondreSupprimer
  3. C'est pourquoi les mômes sont circoncis sans leur consentement. Bizarroide que ce soit interdit chez nous pour les filles mais pas pour les garçons, mais je sais pourquoi.

    RépondreSupprimer
  4. c'est pas vraiment interdit. on a remplacé la circoncision par la technique du port du maillot.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.