vendredi 27 juillet 2012

DSK : vers le(s) fond(s) de l'affaire ?

Le parquet de Grasse (Alpes-Maritimes) a ouvert une enquête préliminaire visant Dominique Strauss-Kahn, uniquement en sa qualité d’ex-directeur du FMI.

 L’enquête a été ouverte le 25 mai pour «faux et falsification de certificats» dans cette affaire touchant à l’effacement de la dette du Congo par le Fonds monétaire international (FMI) et à des créances anciennes de ce pays envers le plaignant, reconnues par la justice, d’après la plainte de celui-ci. lire ici

puis encore d'autres "affaires" plus "pertinentes" que les petites sauteries entre amis viendront peu à peu, ou pas !

3 commentaires:

  1. "plus pertinentes que les petites sauteries entre amis" ... ?? Tristane Banon et Nafissatou Diallo te remercient pour la solidarité mais plus il y a de plaintes contre le gros banquier queutard sioniste mieux c'est!

    RépondreSupprimer
  2. désolée ! oui, tu as raison.

    koike.....dans ce monde là, "toucher au grisbi soit toujours plus sanctionné que toucher une femme" !
    dure réalité !
    je ne mets pas ici toutes les histoires sur les petites filles/bébés chinoises ou indoues retrouvées estropiées. juste parce qu'elles sont "filles".

    de plus on parle de l'Inde et de la Chine mais cela pourrait bien masquer la dure réalité des femmes en général.

    S.Kan a pu "toucher" la "caisse"...puni !

    ceci dit, c'est comme Sarko, je n'ai pas l'impression qu'il soit fort regretté !
    je ne voulait plus en parler mais là c'est autre chose. j'attends la suite.

    RépondreSupprimer
  3. Oui c'est vrai et si DSK se choppe une amende salée par le tribunal tu vas voir comment sa bobonne va continuer à le soutenir. Stand by your man d'accord mais dans ce monde-là un sou est un sou.
    Ne me parle ni de la Chine ni de sarko pour cause de gerbe.
    Je ne t'embrasse pas, je colle à 30°

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.