lundi 23 juillet 2012

4 en 1 (et plus si affinités)

 Source: New Yorker

the IMF Wants to Stop Aid to Greece as soon as the ESM is up and running in September. At that time Greece would become bankrupt.

fin du FMI et de la Grèce en même temps. hop ! "économies de moyens".
Selon Peter Doyle, le FMI a occulté des informations concernant les deux dernières crises. Il juge aussi que les nominations des dirigeants du Fonds au cours des dix dernières années ont été "désastreuses".
 
"Selon Peter Doyle, le FMI a occulté des informations concernant les deux dernières crises. Il juge aussi que les nominations des dirigeants du Fonds au cours des dix dernières années ont été "désastreuses". l'Echo
Peter Doyle, chef de la division pour la Suède, le Danemark et Israël au sein du département européen du FMI au moment de sa démission, reproche aussi à la direction du Fonds d'être "corrompue" par son processus de sélection qui garantit la nomination d'un Européen à la tête de l'organisation.
fin de l'Euro aussi, 1.20 !

ils ont bien réfléchi ce week-end et veulent partir en vacances ! un coup à 4 bandes !
quand à l'Espagne, elle ne pourra rembourser ses emprunts. :

Lundi matin, à la même heure, le taux d'intérêt à dix ans de Madrid continuait à s'envoler atteignant 7,4546%, contre 7,225% vendredi en clôture, un niveau jugé insoutenable sur la durée. R.News
Les investisseurs redoutent le scénario catastrophe d'un sauvetage global de l'Espagne, quatrième économie de la zone euro, où le gouvernement prévoit un taux de chômage de 24,6% en 2012 et une poursuite de la récession en 2013.

le tout dans un monde très, très "tendu". tout peut arriver :
 
Le basculement de la Syrie va-t-il entraîner un Big Bang géopolitique au Proche-Orient ?
 
bon début de journée, camarades humains ! certes pauvres, mais toujours aussi beaux !
Selon Peter Doyle, le FMI a occulté des informations concernant les deux dernières crises. Il juge aussi que les nominations des dirigeants du Fonds au cours des dix dernières années ont été "désastreuses".
Selon Peter Doyle, le FMI a occulté des informations concernant les deux dernières crises. Il juge aussi que les nominations des dirigeants du Fonds au cours des dix dernières années ont été "désastreuses".