jeudi 31 mai 2012

suivi de dossier : les "Zombis" c'est juste nous !

Les drogues «légales» sont en avance sur la loi

 

Des précurseurs chimiques utilisés dans la fabrication de drogue de synthèse. REUTERS/Jorge Lopez
Les drogues de synthèses, comme les «sels de bains», ce qu’a probablement consommé le «cannibale de Miami» avant de dévorer le visage d’un SDF, sont en plein essor et de plus en plus difficile à contrôler, rapporte Wired.
Depuis quelques années, le marché des drogues «légales» a explosé aux Etats-Unis et en Europe, car à chaque fois qu’un composant est proscrit, de l’autre côté de l’Atlantique, une nouvelle version de la drogue de synthèse va être créée, afin d’échapper à la loi.
  «Si vous voulez une quelconque preuve que les drogues ont gagné face à la lutte anti-drogue il vous suffit de lire les études scientifiques sur les défonces légales.»
 Ces drogues «légales» sont vendues en magasin et en ligne comme étant des produits nettoyants, des sels de bains ou de l’encens, des produits clairement identifiés comme non consommable par l’être humain, explique Ozarks First. Pourtant, selon Mark Kearse, chef de police de la ville de Rolla (Missouri), le marketing de ces produits est fait de telle sorte que les vendeurs comme les acheteurs connaissent le vrai but de ces produits, celui de se défoncer, en toute légalité.
La multiplication des drogues «légales» (ces substances détournées de leur premier objet médical) met en lumière l’inefficacité des politiques répressives menées par les autorités, dénoncent de nombreux experts en Grande-Bretagne, selon le quotidien The Guardian.
 L’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) révèle en effet qu’entre les mois de janvier et mai 2011 plus de 20 nouvelles drogues «légales» sont arrivées sur les marchés européens (soit près d'une par semaine). Paolo Deluca, chercheur au Psychonaut Research Project basé au King’s College de Londres, précise que l’année dernière, l’OEDT avait dénombré 41 nouvelles «substances psychoactives», faisant de 2010 une «année record».

Pour lui, cette tendance de plus en plus marquée à la «défonce légale» (qui consiste à détourner de leur usage traditionnel des produits autorisés et même commercialisés), faisant de la Grande-Bretagne le premier marché en Europe pour les drogues de synthèse, rend «inefficace»  toute mesure anti-drogue.
En avril 2010, deux substances de synthèse, la méphédrone (aussi appelé «miaou miaou») et la naphyrone (plus connue sous le nom de «NRG1») produites dans des laboratoires clandestins en Chine selon le magazine Scientific American et ayant connu un rapide succès au Royaume-Uni, ont été interdites outre-Manche. En France, il a fallu attendre quelques mois de plus pour que la méphédrone, en vente en toute légalité sur Internet, soit finalement classée comme stupéfiant par l’Agence française de sécurité sanitaire (AFSSAPS).
 la méphédrone. Cette drogue de synthèse a été interdite l’année dernière en Grande-Bretagne et pourtant elle est désormais presque aussi populaire que la cocaïne chez les jeunes de 16 à 24 ans, qui sont près de 300.000 à en avoir pris sur les 12 mois précédant l’enquête (l'OFDT précise qu'en France cette alternative à la cocaïne est beaucoup moins répandue
 Le site d'information 100gf insiste quant à lui sur le rôle important joué par Internet: si les politiques d'interdiction sont de plus en plus inefficaces c'est parce que maintenant, avant qu'une substance ne soit déclarée illégale, au moins deux ou trois nouvelles drogues sont déjà en vente en ligne. 
(sources Slate + huffing. post + les liens).
que des questions ici., par exemple.

 comme j'en avais le sentiment il s'agit tout simplement de nous empoisonner avec notre assentiment, en commençant par les populations les plus fragiles, SDF et toxicos.
n'oublions pas que tout revient à la mer et à la terre et que ces délicieuses substances seront bientôt en vente libre via notre robinet d'eau froide.
le monde appartient définitivement aux chimistes.
le bon côté des choses c'est que "bien pétés" la fin nous sera plus douce ! 

(les zombis seraient donc des gens qui auraient trop longtemps trempés dans leur bain.)



 

5 commentaires:

  1. merci WENDY
    Votre message est passer..
    ce qui me fait drôle c'est que le conditionnement intellectuel devient chimique et que la prochaine étape sera ce que nous sommes ,cad IGM Intelligence Génétiquement Modifiée...
    C'est NOUS,VOUS,TOUS qui Sommes ce que nous essayons de comprendre sans espoirs car modifiés..
    Avidement chère WENDY je commence déjà à être péter et cela avec le bon vin de France,la bière Belge de préférence,aujourd’hui avec ce Pineau de Charente qui me rappelle l’Île d'Oléron ....

    ouch scuse me .
    à pluche

    RépondreSupprimer
  2. Nous allons bientôt vivre un trip qu'aucune drogue ne pourra nous offrir.......

    Pour apprécier le spectacle jusqu'à la fin de la séance je vous conseille de ne pas être sous influence .

    RépondreSupprimer
  3. que le spectacle commence cher Zangao..
    tac tac tac ....

    RépondreSupprimer
  4. pour lutter contre la drogue, c pas compliqué, s agit pas de classifier une nouvelle mollecule ttes les 3 semaines, mais juste d interdire ( sauf avis medical ) les substances agissant sur tel ou tel neurotransmetteur, car quel que soit la mollecule derivée, elle agit sur exactement le meme truc dans le corp, alors, si ces messieurs voulaient reellement agir contre ca, ils ont des solutions radicales.

    cela dit, faut prendre en compte qu une personne qui se defonce est en rebellion contre le systeme, et donc, c a se demander si certains preferent pas voir des zombis, plutot que des gens reellement actifs a "luter" contre leur systeme ...

    prennez en compte que tabac, Jeux, et alcool sont en ventes libres ( et souvent dans la meme boutique ) dans nos pays et que pourtant , ils sont tous reconnus pour developper des addictions enormes...

    bon, allé, demain, j me fais mon loto et mon pmu, en buvant des grands demis, et j irai meme en terasse me griller une ou 6 petites blondes .....

    cordialement Julien

    RépondreSupprimer
  5. "c a se demander si certains preferent pas voir des zombis, plutot que des gens reellement actifs a "luter" contre leur systeme ..." oui, oui, oui !

    les bars-tabac = les premiers dealers !!!

    @ Zangao : le spectacle c'est tout les jours...
    il y a aussi "l'écran noir de nos nuits blanches" et "l'horloge interne"...

    biz

    RépondreSupprimer

Modération.


------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.