mercredi 25 avril 2012

Fonte des Glaces, Méthane et climat

Nouvelle menace climatique avec l'augmentation du méthane provenant des fissures dans la glace de l'Arctique.

 source
   Le méthane est environ 70 fois plus puissant, comme gaz à effet de serre, que le dioxyde de carbone quand il s'agit de retenir la chaleur. Cependant, parce que le méthane se décompose plus rapidement dans l'atmosphère, les scientifiques calculent qu'il est 20 fois plus puissant sur un cycle de 100 ans. Les dernières mesures de méthane ont été faites à partir du programme de recherche américain "HIPPO" où un avion de recherche chargé d'instruments scientifiques vole sur de longues distances à différentes altitudes, pour mesurer et enregistrer les niveaux de gaz à des altitudes différentes.
"quand nous avons survolé les zones où la glace avait fondu, ou celles où il y avait des fissures dans la glace, nous avons constaté l'augmentation des niveaux de méthane, " déclare le Dr Kort . "Nous avons été surpris de voir ces niveaux de méthane accrus à ces hautes latitudes. Nos observations ont vraiment pointé la surface des océans comme source, ce qui n'était pas prévu", a-t-il dit.

 "des scientifiques avaient observé de fortes concentrations de méthane sous la surface de la mer, mais personne ne s'attendait à constater ce qu'ils soient communiqués à l'atmosphère de cette manière," a-t-il ajouté.

 les scientifiques ont déclaré que les quantités émises par la fonte des glaces arctiques pourraient être suffisamment importantes pour affecter le climat mondial.

en fait le dérèglement climatique se nourrirait maintenant de lui-même, dans une spirale infernale.

 (boum !)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire