mardi 31 mai 2011

Lagarde au F'mi.(sère) : pas si sur !

De nouveaux soupçons d'abus d'autorité pèsent sur Lagarde

Publié le 30-05-11 à 20:49    

Un homme d'affaires demande à la Cour de justice de la République d'enquêter sur son rôle dans une vente conduite par la Caisse des dépôts.

L'homme d'affaires estime que la ministre de l'Economie a commis "de nombreux abus d'autorité et abus de pouvoir".  (c) Afp L'homme d'affaires estime que la ministre de l'Economie a commis "de nombreux abus d'autorité et abus de pouvoir". (c) Afp


Un homme d'affaires français demande à la Cour de justice de la République d'enquêter sur le rôle de Christine Lagarde dans la vente par GDF Suez de 25% de sa filiale de transport de gaz GRTgaz à un consortium conduit par la Caisse des dépôts (CDC), a-t-il dit lundi 30 mai.
Jean-Marie Kuhn estime que la ministre de l'Economie a commis "de nombreux abus d'autorité et abus de pouvoir" en autorisant la CDC à concrétiser cet investissement qui "n'est ni stratégique ni dans ses missions de service public", selon son courrier à la CJR consulté par l'AFP.
GDF Suez a annoncé mi-avril qu'il allait céder 25% du capital de sa filiale de transport de gaz GRTgaz, dont il détient la totalité, à un consortium constitué de la Caisse des dépôts (CDC), CDC Infrastructure et CNP Assurances pour 1,1 milliard d'euros.
Une première plainte classée sans suite
Jean-Marie Kuhn a déjà intenté plusieurs procédures judiciaires concernant les investissements de la CDC, en particulier à propos des conditions de la vente, en 2006, de la société Quick par le milliardaire belge Albert Frère à la Caisse des dépôts.
La thèse de Jean-Marie Kuhn est qu'une filiale de la CDC aurait sur ordre de l'Etat français payé trop cher Quick, versant 800 millions d'euros à Albert Frère pour une entreprise évaluée en 2004 à quelque 300 millions d'euros.
Une première plainte sur l'opération Quick a été classée sans suite à Paris. Jean-Marie Kuhn a déposé une nouvelle plainte avec constitution de partie civile pour obtenir la désignation d'un juge d'instruction.
Le Nouvel Observateur - AFP


IMF candidate Carstens urges tough euro zone

  • Mon, May 30 2011

Mexico's Central Bank Governor Agustin Carstens speaks during an interview with Reuters at the Bank of Mexico in Mexico City May 24, 2011. REUTERS/Carlos Jasso

MADRID | Tue May 31, 2011 2:33am EDT
(Reuters) - A non-European head of the International Monetary Fund could mean a tougher, more realistic action plan for the euro zone debt crisis, Mexican central bank chief Agustin Carstens said in newspaper interviews on Tuesday.


 reuters et
reuters


Emerging states working on IMF candidate: South Africa


CAPE TOWN | Tue May 31
(Reuters) - Emerging nations are still conducting "lots of consultations" about choosing a candidate from their ranks to head the International Monetary Fund, South African Finance Minister Pravin Gordhan said on Tuesday.

et non, je ne fais pas de pub volontaire au nouvel obs ! plus les jours passent et moins Lagarde se sent seule..à demander le poste. !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.