mercredi 11 mai 2011

La politique d'immigration d'Obama : un succès fou !

mercredi 11 mai 2011

Projet de loi de condamnation à mort des homosexuels et séropositfs en Ouganda

Ouganda

La loi anti-gays de retour au parlement

Alors qu'on le croyait abadonné, le projet de loi internationalement contesté qui propose de renforcer la pénalisation de l'homosexualité en Ouganda est de retour au parlement de ce pays ces jours-ci.
Le gouvernement ougandais qui cherche des dérivatifs aux problèmes socio-économiques qui agitent le pays, fait des LGBT des boucs émissaire et se propose d’adopter une loi anti-homosexualité qui prévoit d’aggraver la législation à l’encontre des gays et des lesbiennes, également des personnes séropositives.

Le projet de loi, qui pourrait faire l'objet d'un vote cette semaine, a été présenté pour la première fois en 2009.

L'une de ses dispositions, qui prévoit la peine de mort dans certains cas, a provoqué une forte mobilisation internationale contre lui, notamment de la part des organisations de défense des droits de l'Homme ou des droits LGBT et du gouvernement américain.
Devant cette opposition, David Bahati, le parlementaire ougandais à l'origine du projet, a déclaré le mois dernier que la disposition sur la peine capitale avait été retirée, mais la nouvelle version du texte n'est pas encore connue.

Selon un partisan du texte, faute de risquer la mort, les homosexuels pourraient être passibles d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à sept ans.

Devant le risque de voir le projet voté dans les heures qui viennent par les parlementaires, une mobilisation s'est mise en place via Internet.
Une pétition, lancée par Allout (www.Allout.org) demande au président ougandais Museveni de condamner publiquement la loi et de s'engager à appliquer son veto si elle était votée.

L'appel souligne que le président ougandais s'est montré sensible à la pression internationale l'année dernière, une  pression qui l'a poussé à stopper le projet de loi.  
 

En France, le Centre LGBT de Paris demande au gouvernement français d’intervenir auprès du gouvernement ougandais pour tenter de le convaincre de ne pas adopter ce texte. "Nous lui demandons également de ne pas renvoyer dans leur pays les réfugiés ougandais qui craignent pour leur vie à raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre", ajoute le Centre, qui propose le 18 mai prochain, dans le cadre de la Journée mondiale contre l'homophobie, la projection du film "Ouganda au nom de Dieu", en présence de militants ougandais.
Source : reloaded.e-llico.com

Il existe une autre pétition ici sur le site avazz.org : http://www.avaaz.org/fr/uganda_stop_homophobia_petition_fr/?vl

j'arrive en province, donc personne à 19h10 (heure de paris)  n'a fait sauter Rome, à ma connaissance, Fukushima fuit et explose et pète,
la faim dans le monde, le cours de l'argent...Brzezinski fait le buzzzzzz ce qui prouve bien qu'il ne s'est rien passé !!!
à part que même l'Espagne n'est plus une destination touristique fiable : rien !
MagnitudeML 5.2
RegionSPAIN
Date time2011-05-11 16:47:26.0 UTC
Location37.65 N ; 1.76 W
Depth10 km










arfffffffffffffff 




















et par contre ça devrait être moins cher d'y aller en voiture !




















Commodity Market Crash

comme la semaine dernière !

http://www.businessinsider.com/the-commodity-rout-is-on-2011-5
































message subliminal, vivez en dollars faites confiance aux bons du trésor américain sur 10 ou 30 ans, soyez américains ! et pas Ougandais ou Espagnols !
     










1 commentaire:

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.