mardi 10 mai 2011

fukushima la fin de la fin de la fin

The operator of the Fukushima Daiichi nuclear power plant says it may need to slow down some repairs at the Number one reactor due to elevated radiation levels. [...]
The tests yielded a maximum of 700 millisieverts per hour, thus workers can only stay in the vicinity for around 20 minutes. [...]
It will continue checking the levels but is worried that it may need to change plans depending on the results.
http://www3.nhk.or.jp/daily/english/10_02.html
http://www.kokopelli-blog.org/?p=559
- 10 mai 2011. TEPCO a relâché dimanche 500 millions de becquerels: confirmation de NISA. L’estimation de NISA (Nuclear and Industrial Safety Agency) se base sur le niveau de iode-131, césium-134 et césium 137 multiplié par 25 000 mètres cubes, le volume du réacteur 1. Selon NISA, pas de problèmes, ce n’est qu’une petite contamination équivalente à 1/300 ème de ce qui a été relâché lorsqu’ils ont donné la permission à TEPCO de libérer 10 000 tonnes d’eau radioactive dans le Pacifique. Cependant, selon le quotidien Asahi Shinbun, le niveau de radioactivité à l’intérieur du réacteur, malgré l’installation du système de ventilation, est resté de plusieurs dizaines de millisieverts/heure à 700 millisieverts/heure. De plus, les employés auraient reçu, durant 29 minutes de travail, une dose de 10.56 millisieverts.
- 10 mai 2011. TEPCO vient de commencer à ajouter de l’hydrazine dans les réacteurs 3 et 4. Selon le quotidien Japonais Asahi Shinbun, ce produit chimique va être utilisé dans les piscines de combustible usagé.
http://www.kokopelli-blog.org/?p=559
http://www.prisonplanet.com/nuclear-collapse-looms-fukushima-no-4-reactor-leaning.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

les dernières nouvelles : plus rien n'est sous contrôle 
à part les médias