lundi 30 mai 2011

Fukushima : courage, fuyez !

Radiation dose, Unit 1 nuclear power plant Hukushima,

réacteur 1 / radiations.

 225 Sieverts par heure pour le Réacteur No. 1

225 sievert/h (= 225000 millisievert/h)

 je vais voir ce que ça donne...

source 1

source 2

 wikipédia : merci ! à nos calculettes !
Le sievert (symbole: Sv) est l'unité dérivée du système international pour l'équivalent de dose1, et vise à évaluer quantitativement l'impact biologique d'une exposition à des rayonnements ionisants. La dose équivalente correspond à l'énergie reçue par unité de masse, corrigée d'un facteur de pondération du rayonnement qui prend en compte la dangerosité relative du rayonnement considéré. Le sievert correspond donc à un joule par kilogramme multiplié par un facteur de correction sans unité. Cette unité est nommée en hommage à Rolf Sievert, physicien suédois, célèbre pour ses travaux sur la mesure des doses de radiations et ses recherches sur les effets biologiques des radiations.

  • 0,5 Sv - L'observation des nettoyeurs de Tchernobyl a révélé une morbidité anormalement élevée sans signe clinique spécifiquement lié à l'irradiation, suggérant un syndrome immunodéficitaire radioinduit. D'après une étude américaine de 2003, l'exposition à des doses "fortes", le risque de mortalité s'élève de 14 % par sievert dans les trente années suivant la radio-exposition avec un seuil de 0,5 Sv5. Ce chiffre de 15 % n'est applicable que pour les irradiations significatives sur des périodes courtes, ce même rapport dit d'ailleurs en introduction "d'après les derniers chiffres disponibles (octobre 2003) du suivi des survivants des bombes atomiques japonaises, environ 5% des 9 335 décès suites à un cancer sont imputables aux radiations et 0.8% des 31,881 des décès non-liés à un cancer sont imputables aux radiations, ce qui est cohérent avec les autres publications citées ci-dessous.
  • 0,1 Sv : l'étude des victimes de Hiroshima et Nagasaki n'a pas révélé de risque statistiquement significatif de cancers pour des doses aux organes inférieures à 100 mSv=0,1 Sv6. Au-dessus, on estime que le risque de développer un cancer mortel pour ce type d'irradiation (en une exposition uniforme de très courte durée) est de 0,05 par Sv7. Ce chiffre est précisé dans la CIPR 103 CIPR 103 page 206, mortalité induite par cancer de 414 pour 10 000 à 503 pour 10 000 selon les études citées.
  • Limite autorisée pour l'exposition de la population aux rayonnements artificiels, en France : 1 mSv/an/personne (Code de la santé publique, Article R1333-8).
  • Limite autorisée pour les personnels exposés, en France : 20 mSv sur douze mois glissants par personne (Dosimétrie réglementaire), dosimétrie mensuelle fixée à 1,5 mSv, dosimétrie fixée par les entreprises à 16 mSv/an (Code du travail, Article R231-76).
  • Une radiographie des poumons : 0,3 mSv13
  • Un voyage Paris-New York aller et retour : 0,08 mSv, soit 9,5 µSv par heure (en avion long-courrier non supersonique, dose due au rayonnement cosmique supplémentaire à environ 10 000 mètres d’altitude en croisière, hors périodes d’éruption solaire touchant la Terre)1314 
À Fukushima Daiichi au Japon, lors de la catastrophe nucléaire liée à un tsunami, des journalistes ont mesuré, le 3 avril 2011, à 1,5 km de la centrale nucléaire des doses d'environ 112 µSv/h, soit un équivalent de 980 mSv/an16. Le 14 mars 2011, une forte activité de 167 sieverts par heure, soit équivalent à 1,46 millions de Gy annuel, a été enregistrée au niveau de l'enceinte de confinement du réacteur n° 3 et une valeur du même ordre au niveau des autres réacteurs17

Sources

Sur les autres projets Wikimédia :


3 commentaires:

  1. salut Wendy,
    le niveau des radiations énorme est déjà surprenant et inquiétant, mais pourquoi celui-ci varie autant d'un jour à l'autre ? L'explication plausible pourrait être un niveau d'eau à réajuster lié à une grosse fuite...qui doit terminer sa course dans la nature (enfin ce qu'il en reste !).


    PS : Suite à la fermeture de centrale nucléaire en Allemagne, il semble que les exportations d'électricité de la France et de la république Tchéque, deux pays trés nucléarisés, ont fortement progressés.
    Steph

    RépondreSupprimer
  2. bonjour Wendy
    il est tombé 50mm d'eau sur fukushima depuis dimanche, ça ne va pas diminuer les radiations au sol. (50 litres d'eau au metres carré).
    les MERDIAS n'en parlent plus du tout de cette catastrophe mondiale. suis dégoutée...

    RépondreSupprimer
  3. @ steph : tu donnes la seule explication "logique". quant à la "nature", ....no comment !

    @ rose : personne n'en parle plus sauf "les amis" sur le net.

    si certains chiffres que je donne ici sont réels dans 10 ans environ il y aura un pic de cancers.

    donc "on en reparlera". je pense aussi que Tokyo et ses 36millions d'habitants se "réveilleront". une contamination de cette ampleur
    ne peut rester "cachée".

    mais quand on regarde ce qu'il se passe en Libye où l'armée Française est engagée....aucune info !!

    ça ressemble à une dictature...dictature rampante mais efficace.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.