dimanche 29 mai 2011

Fukushima : carabistouilles du net pas net

hier impossible de me connecter à "enenews.com" et à "florida oil spill". (au hasard)


Alexander Higgins, lui même qui nous donne des "mesures et des nouvelles" de Fukushima a été "hacké" il demande des "sous". (pour les filles : il est joli garçon cet Alexander, mais ne vous dépouillez que de vos vêtements, les temps sont durs).


Alexander Higgins Blog Has Been Hacked And Needs A New Server

Current Status: Server Offline - Maliciously Hacked

 copie de "touit" :

«Les glissements de terrain et des inondations se produisent à Fukushima"
.... Certaines familles vivant à proximité des montagnes sont à évacuer. Tokio est...(d'après vous ?)


______________
   et :
 
A midi, dimanche, le cœur du réacteur 5  avait atteint une température de 93,6 degrés et la piscine de combustible avait atteint 46 degrés, comparativement à 68 degrés et 41 degrés, respectivement,

     La température doit rester en dessous de 100 degrés pour maintenir le statut arrêt à froid.  au-dessus  elle peut entraîner l'évaporation de l'eau et exposer les barres de combustible.


enenews

c'est autre chose que les concombres mal lavés ! 

de plus :
Même s’il perd de sa force, étant désormais classé en grande dépression, le typhon Songda qui survole actuellement le nord-est du Japon, est attendu au-dessus de Tokyo lundi 30 mai 2011. L’agence météorologique japonaise n’était pas en mesure d’indiquer si un risque pesait sur la région de Fukushima,Le typhon Songda provoque déjà des pluies violentes sur la région de Fukushima. Et la centrale est frappée par des répliques quasi-quotidiennes, depuis la secousse de force 9 du 11 mars dernier, fragilisant toujours plus ses installations. Le système de refroidissement du réacteur n°5 et l’eau de la piscine, où est immergé le combustible irradié, sont tombés en panne au soir du 28 mai, avant d’être remis en marche quatre heures et demie plus tard. Le typhon Songda fait craindre que ces pluies et ces vents violents disséminent des particules radioactives contenues dans la centrale de Fukushima vers l’océan Pacifique.
Cent mille tonnes d’eau hautement radioactive, utilisée pour refroidir les réacteurs, sont présentes dans les parties basses de la centrale. Selon Greenpeace, des prélèvements sur des algues font apparaître un niveau de radiation cinquante fois plus élevé que les seuils officiels.
Tepco, l’opérateur, cherche à réduire les rejets radioactifs résiduels, à fiabiliser le refroidissement des réacteurs et des piscines, et à sécuriser les stockages d’eau contaminée.

selon l’opérateur Tepco, la centrale de Fukushima n’est pas préparée à subir de telles pluies.
 RFI 
je me demande s'ils sont préparés à autre chose qu'à recevoir des yens ! des claques ? ça va venir....
piqure de rappel : 

1 commentaire:

  1. TEPCO dépend du gouvernement. Pour tout c'est la faute du gouvernement japonais depuis des années. Le mensonge recouvre tout.
    L'EPR français ne résisterait pas à une chute d'avion de grande ligne et dans ce cas c'est toute l'Europe qui serait rendue inhabitable. Si cette éventualité extrême n'a ne serait-ce qu'un atome de risque, alors il faut arrêter les travaux. d'ici là..

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.