dimanche 22 mai 2011

Faim du Monde

Monde

activité solaire au 20.05. rien à voir...?

Le volcan Grimsvoetn, le plus actif d'Islande, est entré en éruption samedi


 il ne faudrait pas que cela perturbe les "échanges mondiaux"...à suivre !

22 mai 2011 08:22
lien


La France est de loin le premier producteur et exportateur de blé de l'Union européenne, mais la sécheresse qui s'est accentuée ces dernières semaines avec des températures estivales pénalise chaque jour un peu plus la future récolte.
Le déficit de pluviométrie a ainsi atteint 70% le mois dernier et 50% depuis le début de l'année, par rapport aux moyennes saisonnières de ces dernieres années.
Les réserves en eau (nappes et réservoirs) diminuent de mois en mois. "Une situation de crise", digne d'un mois de juillet, pour le ministère de l'Ecologie.

De quoi rappeler aux plus anciens la dernière grande sécheresse de 1976 qui avait détruit presque toutes les récoltes, fait perdre un demi-point de croissance à la France, et généré le très impopulaire impôt sécheresse, jamais réutilisé depuis.
Si, au niveau des nappes phréatiques, la situation est moins grave qu'en 1976 -- car l'automne et le début d'hiver ont été plus arrosés -- la situation est plus grave en 2011 pour la partie superficielle des sols, au plus sec depuis 50 ans dans la moitié Nord de la France, soulignent des climatologistes.
Arvalis, l'Institut technique des céréales, estimait ainsi en début de semaine, que les dommages pour les rendements de blé etaient irrattrapables.
"Les conséquences en Europe sont les mêmes qu'en France: le rapide assèchement des sols qui ont atteint début mai des niveaux exceptionnels", écrit Météo France.
Anticipant de moindres disponibilités, le marché à terme européen du blé était sous tension ces derniers jours, d'autant qu'aux Etats-Unis la sécheresse sévit aussi dans la "Wheat Belt", et que le retour de la mer Noire sur le marché mondial reste hypothétique après la sécheresse historique de la Russie l'été dernier.
Les prix du blé européen ont gagné plus de 20% en deux semaines sur l'échéance de référence novembre de la prochaine campagne 2011-2012 pour toucher, jeudi, un nouveau plus haut d'un peu plus de 250 euros la tonne.
La flambée des prix devrait compenser les pertes de rendements pour les céréaliers 

lien 

lire aussi sur "les moutons enragés" cet excellent billet sur l'agriculture chinoise :

LIEN 

en résumé pour 2011/12 :  
ni chauffage, ni eau potable, ni air respirable, ni nouilles dans l'assiette !
bon dimanche !

4 commentaires:

  1. avez vous bien regarder les videos du volcan dans les merdias, ils ont couper au montage les eclairs geants qui etaient autour du nuage de cendre, cela ne vous met pas la puce a l'oreille, haarp, ou autre chose, a vous de voir

    RépondreSupprimer
  2. je ne sais pas mais certains parlent de haarp aux usa..

    RépondreSupprimer
  3. c'est evident , regarge sur certain blog ils ont des graphiques representant les activitees de haarp, cest flagrant,

    RépondreSupprimer
  4. oui, c'est vrai.

    j'en ai une mais en anglais....

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.