dimanche 29 mai 2011

Angela ou l'Obligation de trouver de nouvelles sources d'énergies

L'Allemagne annonce sa sortie du nucléaire en 2022

30/05/11 à 07:33 

La majorité des 17 réacteurs ne sera plus en service à la fin de l'année 2011. Les derniers s'arrêteront en 2021. 

L'Allemagne fermera ses derniers réacteurs nucléaires en 2022, devenant ainsi la première puissance industrielle à renoncer à l'énergie atomique, a annoncé lundi le ministre de l'Environnement.
La grande majorité des 17 réacteurs allemands ne sera plus en service d'ici fin 2021, et les trois derniers, les plus récents, fonctionneront jusqu'à fin 2022 au plus tard, a détaillé le ministre, Norbert Röttgen, qui a qualifié cette décision d'"irréversible", au sortir de négociations au sein de la coalition gouvernementale de la chancelière Angela Merkel.
 L'Allemagne devra trouver d'ici fin 2022 comment couvrir 22% de ses besoins en électricité actuellement couverts par ses centrales atomiques.

Le 23 mars, la chancelière avait même déclaré "plus tôt on sortira de l'énergie atomique, mieux ce sera".
Le Nouvel Observateur - AFP

 je tiens à AUSSI laisser ce commentaire trouvé à la suite de cet article :

pépé4 à 08:04 le 30-05-2011

mouai!

et bien la France va doubler le nombre de ses réacteurs pour pouvoir les alimenter.

 ___________________
le bonheur des uns...etc..
en résumé : BRAVO ANGELA mais il est Vraiment temps de réfléchir aux "énergies alternatives". qui ne sont PLUS alternatives mais OBLIGATOIRES.

si c'est pour "engraisser" Areva....NON !

les actions "ordinaires "d'Areva vont être cotées en bourse aujourd'hui, coïncidence ou hasard ou  

autre enfumage radioactif ?


1 commentaire:

  1. Un réseau électrique est optimisé lorsque les moyens de production sont présents à des distances d'environ 80Km des lieux de consommation. La solution d'une importation massive d'électricité est donc loin d'être idéale au plan technique.
    Je ne dis pas qu'elle ne marche pas, mais simplement qu'elle fragilise la tenue du réseau électrique aux aléas techniques et climatiques. A la moindre panne, on se retrouve vite en culotte courte.
    Les allemands disposent d'un réseau dont les systèmes de sécurité sont moins sophistiqués que les français : par ex, on a en France des dispositifs de surcharge 20mn. Notre réseau a montré qu'il a mieux réagit que l'allemand lors de la coupure générale en Europe, il y a qq mois. Une coupure générée par le passage sous une ligne d'un bateau, ligne qui transportait l'énergie d'un parc d'éolienne du nord de l'Allemagne vers les lieux de consommation situés plus au sud. Cette coupure a été ressentie jusqu'au Maroc !! C'est ce genre d'aléa technique lié à l'éloignement des lieux de produc de ceux de conso qui risque de se généraliser et par ricochet de fragiliser l'ensemble du réseau élect européen puisqu'il est maillé donc interdépendant.

    Ainsi la décision allemande de fermeture des centrales nuc aura des répercutions sur la France puisque les pointes de consommation d'hiver sont assurées depuis qq années par l'import notamment de ce pays....S'il ne dispose plus de marge ...

    Hors des pointes de conso ce sont les exportations de la France vers ce pays qui vont augmenter, au moins le temps de construire de nouveaux moyens de produc en All. Il faut 5-7 ans pour une centrale charbon, un peu moins pour le gaz. Si on installe de nombreuses centrales au gaz il ne faudra pas pleurer ensuite si on souhaite développer le gaz de ...shit en France comme dirait Fillon.

    Steph

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.