mardi 31 mai 2011

Pièges à Banquiers

NEW YORK : Comme DSK avant lui, le banquier égyptien devrait être présenté devant un juge

Quinze jours après l'arrestation du Directeur Général du Fond Monétaire International, c'est au tour d'un ex-banquier égyptien de se retrouver pris dans une affaire d'agression sexuelle contre une femme de ménage d'un grand hôtel de New-York.

La partie buccale en moins, le scénario est presque le même, et l'action se déroule cette fois au 10e étage d'un cinq étoiles de la 5ème Avenue, Le Pierre.
Selon la source de la chaîne américaine CBS2, Mahmoud Omar a "de profondes racines dans le monde financier international, avec l'expérience de la direction de Egyptian American Bank, de la Féderation des Banques Egyptiennes et, plus récemment, de la Banque d'Alexandrie." M. Omar est actuellement à la tête d'une société spécialisée dans le sel et basée à Alexandrie, Elmex Salines.

source "le Post"

est il aussi allé à Fort Knox pour vérifier si l'or y était ???

les banquiers centraux et autres Directeurs du Fmi tombent comme des mouches dans les hôtels de luxe new-yorkais.

on va finir par penser à un complot !!!! où alors c'est un coup de pub pour ces hôtels de luxe qui engagent leur personnel après un "casting serré" !!

 mise à jour de 15h50 :
sur ZERO HEDGE : cette "info" est FAUSSE.
elle circule sur le net et dans les "milieux autorisés" mais la source est inconnue, non fiable.
ce serait un attrape gogo. (wendy est gaga).
de toutes façons ce serpent de mer qui est maintenant vieux de plus de 1 an est fascinant....
et, curieusement.....ressort aujourd'hui.
ce qui me laisse à penser qu'il y a un VRAI souci quant à l'Or de Fort Knox !
j'aime bien l'idée....
LA MISE EN GARDE DE ZERO HEDGE

Libye : quelle honte !

Libya says Nato air raids 'killed 700 civilians'

"la tuerie des civils libyens continue".

RAF Typhoon aircraft at Gioia del Colle Air Base, Italy
Moussa Ibrahim porte-parole du gouvernement libyen :«Pas de stratégie de sortie»
S'exprimant lors d'une conférence de presse à Tripoli, M. Ibrahim a accusé l'OTAN d'avoir tué et blessé des centaines de citoyens libyens.
"Depuis Mars 19, et jusqu'au 26 mai, il ya eu 718 martyrs parmi les civils et 4067 blessés - 433 d'entre eux  sérieusement", a déclaré M. Ibrahim. 


Il a dit que les chiffres ne comprennent pas les pertes militaires. 
"Mouammar Kadhafi a appelé à un arrêt des bombardements de permettre un dialogue libyen," la déclaration lue.
"Il a souligné qu'il n'était pas disposé à quitter son pays, malgré les difficultés." 

, M. Zuma et l'Union africaine ont appelé à un arrêt des frappes aériennes, faisant valoir que l'OTAN a outrepassé son mandat de l'ONU pour protéger les civils. 


merci les médias ! l'info est nulle !
source 

l'Or de Fort Knox aurait vraiment disparu ?

Russia Says IMF Chief Jailed For Discovering All US Gold Is Gone

Posted by EU Times on May 31st, 2011

voilà l'histoire (traduc avec gogole)

Un nouveau rapport préparé pour le Premier ministre Poutine par le Service fédéral de sécurité (FSB) dit que  Dominique Strauss-Kahn a été inculpé et emprisonné aux États-Unis pour des crimes sexuels, le 14 mai après avoir découvert  que toutes les réserves d’or détenues  à Fort Knox était «manquantes et / ou portées disparues» .

Ce rapport  russe indique en outre que  Strauss-Kahn a soulevé la question avec des fonctionnaires du gouvernement américain proche du président Obama. Il aurait été "contacté" par la CIA qui lui aurait fourni des «preuves » que tout l’or déclaré « détenu par les États-Unis » a disparu.

ce n'est pas la première fois que cela se dit....là c'est en russe...
source

Chine : le Jasmin toujours dans les courses

sécheresse record en Chine.
les prix alimentaire de certains produits ont augmenté de 20% en mai.

.....si on ajoute les "problèmes de pollution" en Mongolie (cf. billet précédent)
ça sent ....le Jasmin...
 la Grèce hier..suivie de prêt par l'Espagne....dans le même ordre d'idée...

la Monde a Faim. (et il y a des mérchands....)

OXFAM  lien vers le site

Déclaration :

 La faim dans le monde, une "catastrophe annoncée" d'ici 2050 si rien n'est fait :



Une jeune femme atteinte de malnutrition attend pou se faire soigner à Kuyera (Ethiopie), le 4 septembre 2008
© AFP/Archives  Roberto Schmidt
Pour nourrir les neuf milliards d'habitants de la planète en 2050, une réforme majeure du système alimentaire mondial s'impose alors que les récoltes de certaines régions sont menacées par le réchauffement climatique, a averti mardi l'organisation humanitaire Oxfam.
Si rien n'est fait, le prix de certaines denrées alimentaires comme le maïs aura plus que doublé d'ici 2030, frappant en premier les plus pauvres qui dépensent déjà jusqu'à 80% de leurs revenus pour se nourrir, selon le rapport de l'ONG britannique.
"Le système alimentaire ploie sous l'intense pression du changement climatique, de la dégradation écologique, de la croissance démographique, de la hausse des prix de l'énergie, de l'augmentation de la demande de viande et de produits laitiers, de la concurrence pour l'obtention de terres pour produire des biocarburants, de l'industrialisation et de l'urbanisation", selon le document.


Des enfants somaliens attendent une distribution d'aliments, le 28 novembre 2007 à Mogadiscio
© AFP/Archives  Mustafa Haji Abdinur
Alors que plus de 900 millions de personnes sur une population mondiale de 6,9 milliards souffrent déjà de la faim aujourd'hui, le nombre des victimes pourrait s'accroître rapidement lorsque la "catastrophe annoncée" aura frappé d'ici 2050 avec un bond prévu de 70% de la demande de produits alimentaires, a estimé Oxfam.
"Notre capacité à augmenter la production alimentaire est en déclin et le taux moyen de croissance des rendements agricoles a diminué de près de moitié depuis 1990 et devrait continuer à diminuer pour atteindre moins de 1% dans la prochaine décennie", a averti le rapport intitulé "Cultiver un avenir meilleur".
Les récentes périodes de sécheresses et autres incidents climatiques dans le monde "laissent augurer d'une baisse de la production céréalière et donc d'une nouvelle hausse des prix agricoles", a noté Jean-Cyril Dagorn d'Oxfam France.
A l'approche du G20 agricole (à Paris les 22 et 23 juin), Oxfam a lancé un appel à "enrayer la spéculation sur les denrées agricoles et alimentaires et relever le défi alimenentaire mondial".
Selon l'ONG, la réforme du système alimentaire doit passer par davantage d'investissements dans l'agriculture paysanne et familiale, la valorisation des ressources naturelles, un meilleur accès aux marchés pour les petits exploitants, la lutte contre le gaspillage, d'eau notamment, et l'arrêt des subventions à la production de bio-carburants dans les pays riches.
Le rapport a également réclamé l'arrêt de la domination de quelques grandes multinationales sur le marché des matières premières agricoles et des semences.

Un champ de blé près de Caen
© AFP/Archives  Mychele Daniau
Prenant l'exemple de l'Inde, Oxfam a rappelé que la croissance économique y a plus que doublé entre 1990 et 2005 mais que le nombre de personnes souffrant de la faim a augmenté de 65 millions. En effet, les populations pauvres en milieu rural restent exclues du développement économique.
En parallèle, l'engouement des Etats-Unis pour le bio-éthanol a conduit à utiliser 15% du maïs mondial pour en faire du carburant, même en période de forte crise alimentaire.
Et l'ONG de rappeler que la quantité de céréales nécessaires pour faire le plein d'éthanol d'un véhicule 4x4 peut nourrir une personne pendant un an.
 







nos amis américains et les "bons alimentaires" comme illustration .
sur ZERO HEDGE

une Défense qui appelle l'Attaque

Le «Pentagone français» de Balard dévoilé ‎

 (à force de faire la guerre à tout le monde forcément on a besoin de nouveaux bureaux !)


Gérard Longuet a enfin dévoilé le projet du nouveau siège du ministère de la Défense à Balard. L'enjeu était de regrouper toutes les administrations sur un même site de plus de 30 000 m2, en créant des bâtiments neufs et en en rénovant d'autres plus anciens. 
Le projet était tenu secret depuis le 4 mai, après l'annonce du nom du lauréat, à savoir le groupement Opale Défense, conduit par Bouygues Bâtiment Ile-de-France et réunissant Thales pour l'informatique, Sodexo pour les services, Exprim pour la maintenance, Dalkia pour l'énergie aux côtés d'investisseurs privés et de la Caisse des dépôts. 

très joli bâtiment...dans le XV° (maquette)
 au fait retour sur G. Longuet, notre ministre de Défense. c'est pas triste, loin de là ! :

Après une scolarité passée au lycée Henri-IV de Paris, Gérard Longuet entame des études de droit et de lettres. Diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris en 1966, il obtient un diplôme d'études supérieures (DES) de sciences politiques en 1968.
En 1964, il prend part, en compagnie d'Alain Madelin, à la création du mouvement Occident, groupuscule d'extrême droite souvent impliqué dans des affrontements violents contre l'extrême gauche.
En 1967, soupçonné en sa qualité de dirigeant du mouvement d'avoir été coinstigateur d'une expédition violente menée par Occident contre des étudiants d'extrême gauche à l'université de Rouen (l'un de ces derniers étant laissé dans le coma après l'attaque1), il est inculpé et incarcéré. Gérard Longuet est condamné le 12 juillet 1967 à 1 000 francs d'amende pour complicité de « violence et voies de fait avec armes et préméditation2 », en même temps que douze autres militants d'extrême droite, dont Alain Madelin, Alain Robert et Patrick Devedjian3. Il est amnistié en juin 1968[réf. nécessaire]. Après la dissolution, par le Conseil des ministres, d'Occident en octobre 1968, il rejoint le Groupe union défense (GUD), groupuscule d'extrême droite mené par Alain Robert, dont il écrit la charte, puis Ordre nouveau, destiné à rassembler les nationalistes3. Il fera partie en 1971 avec Claude Goasguen de la direction de ce mouvement3, dissous par décret du Conseil des ministres le 28 juin 1973 — en même temps que la Ligue communiste d'Alain Krivine et d'Henri Weber — pour « atteinte à la sûreté de l’État »4.
Il entre à l'École nationale d'administration (ENA) en 1971 et en sort en 1973 (promotion François Rabelais). Entre temps, en 1972
il rédige le premier programme économique du Front national, créé la même année5.

De ses engagements nationalistes des années 1960-1970, il dit :
« J'assume avoir été d'extrême droite. 
On s'est simplement trompé sur le modèle colonial, qui ne pouvait perdurer6. »

Gérard Longuet a ainsi déclaré : « Ou on sort de l'euro ou on sort des 35 heures, mais on ne peut pas avoir les deux »18.

Zoophilie et Disparition des Espèces


Les koalas australiens en voie d'extinction

Leur population a baissé de 80% en une dizaine d'années, détaille un site internet australien. Les scientifiques appellent à considérer le koala d'Australie comme une espèce en danger.
Le développement urbain, l'industrie, l'agriculture ont détruit le milieu de vie koala australien. La sécheresse a frappé l'eucalyptus dont il se nourrit, et les maladies ont fait le reste. 80% des koalas australiens auraient disparu en une dizaine d'année, s'affolent des scientifiques, qui veulent aujourd'hui qu'il soit considéré comme une espèce en danger. Et qu'il bénéficie d'une protection particulière.
Sur le NZHerald.com, cité par 20Minutes.fr, le professeur McAlpine, docteur en écologie à l'université du Queensland, explique qu'il n'y aurait plus qu'environ 50 000 ou 100 000 koalas dans tout le pays. "Ils souffrent de chaleur et de déshydratation!", s'alarme le scientifique, mettant en cause le réchauffement climatique. 
Le professeur Hosking, une autre chercheuse de l'université du Queensland, approuve: "Cette espèce est censée être répandue et elle s'éteint sous nos yeux", regrette-t-elle, en appelant pour un plan national d'action, qui comprendrait une meilleure protection des lieux de vie des koalas. Et qui permettrait un fonds pour la recherche afin de trouver un vaccin efficace contre la chlamydia, qui frappe ces animaux emblématiques de l'Australie.



pour la "petite histoire" je rappelle que les chlamydia se transmettent par voie sexuelle.

pudiquement il n'apparait pas dans l'article la question que tous se posaient au départ de la "disparition" des koalas, à savoir :

"quel est l'abruti pervers qui s'est envoyé le nounours ?"

Coca Cola : médecins sans frontière


Coca investit dans les « pays les moins avancés »

 Par « pays les moins avancés », l’ONU désigne les 48 pays les plus pauvres du monde, caractérisés par une absence de système éducatif et d’infrastructures de base et un niveau de vie très bas.
Coca est présent dans 47 de ces pays, situés pour la plupart en Afrique et en Asie et y voit « un fort potentiel de business ». « Nous avons pu y observer le pouvoir du triangle d’or - entreprise, gouvernement, société civile-, pour créer une dynamique positive », souligne Afzaal Malik, le vice président de Coca-Cola chargé des affaires publiques et des relations internationales. 

Depuis l’année dernière, en Tanzanie, Coca met son expertise logistique au service un projet pilote de distribution de médicaments contre le sida, la tuberculose et la malaria en partenariat avec la fondation Bill & Melinda Gates et le Ministère de la santé.

 Au Kenya et en Ouganda, l’entreprise s’est associée avec l’ONG américaine TechnoServe et la fondation Gates pour lancer le Projet Nurture en janvier 2010.
Ce programme d’accompagnement vise à permettre à plus de 50 000 petits producteurs de mangues et de fruits de la passion de doubler leur revenus d’ici 2014 en trouvant des débouchés dans les unités de production de Coca-Cola, sur le marché local des fruits frais ou à l’exportation.

Sans sommentaire


pendant ce temps une autre grosse multinationale empoisonne les populations en Zambie.
pas grave : Coca distribuera les médicaments si j'ai bien tout compris !


Zambie: à qui profite le cuivre?

Par Sandra Benedetti (L'Express), publié le 31/05/2011

Zambie: à qui profite le cuivre?
Junior, fils ainé de Christopher intoxiqué par la fuite d'acide en 2008
Audrey Gallet / Yami 2

La société Glencore extrait le cuivre en empoisonnant les humains. Une enquête au coeur d'un scandale.

Des ocres à perte d'horizon et des bicoques délabrées où errent les hommes, démunis. "Il me reste de quoi payer l'électricité ou l'école des enfants. Choisis", dit Christopher à son épouse. Il n'a plus d'argent. Le chômage, la maladie ravagent la région de Mopani, en Zambie. Là-bas, la société Glencore extrait le cuivre en empoisonnant les humains, dioxyde de soufre dans l'air, acide sulfurique dans l'eau. Elle vire les mineurs par paquet de mille, aussi. Mais les profits dégagés par la mine sont colossaux, alors qu'importent les gosses intoxiqués à l'arsenic, les mineurs aux pieds rongés par l'acide, les chômeurs dévorés par la révolte. Glencore, géant du négoce des matières premières, n'est pas regardant sur les méthodes. C'est un secret de polichinelle dans le milieu. Qui ferme les yeux, trop de fric en jeu.

source