vendredi 29 avril 2011

kadafi envahit la france (2)

vendredi 29 avril 2011
 
 
 
Forum :

Hier, Jeudi 28 Avril 2011, Paris, Jardin Porte de La Villette, forte journée de mobilisation des réfugiés Tunisiens qui sont revenus dès la nuit de mercredi à jeudi avec nombreuses arrestations en pleine nuit, arrestations aussi le matin de Jeudi, arrestations de quelques uns aussi jeudi 28 vers 20H00 au Jardin... des arrestations sans arrêt depuis quelques jours très difficiles à comptabiliser, et très difficile de savoir ce que sont devenus tous les arrêtés... des témoignages apparaissent néanmoins : des flics ont déchirés les documents autorisant la circulation fait par les Italiens (témoignage direct de Tunisien arrêté et relaché)...
Sur place au Jardin toute la journée pluie, froid et faim pour les Tunisiens, à partir de 16h00 ça s’améliore car de nombreux particuliers amènent à tour de rôle des aliments et boissons ; puis le Secours Islamique arrive avec des sacs de couchages ; puis la Chorba pour Tous arrive avec des soupes chaudes ; de la nervosité, de la fatigue, des tensions ; Une manif sauvage des Tunisiens a lieu quelques minutes en plein Boulevard
Une pression est faite toute la journée pour qu’ils partent ; des flics uniformes ont approché du groupe avec des Flash-balls, des flics "qui font du social" (Sic !) sont venus au milieu des Tunisiens sans les aider mais en surveillant tout ce qui se passait et en agressant verbalement une femme soutien à qui leur présence déplaisait ; pression relayée par certaines assoces et le Parti Verts représenté par Contassot qui navigue sans cesse entre les flics et les Tunisiens pour qu’ils partent ( on peut consulter sur son site une déclaration qui sépare les Tunisiens en, je cite : " 1) Malades 2) Répond aux critères légaux de régularisation 3) Volontaires au retour en Tunisie ")
les Tunisiens ont montré à plusieurs reprises leur clairvoyance politique en affirmant que "Sarkozy est raciste !" ; aucun Tunisien ne demande jamais à retourner en Tunisie ; des infiltrés leur suggèrent insidieusement de retourner en Tunisie ;un groupe de Tunisiens a essayé de partir par l’arrière du jardin mais espionné par les flics en civil qui les ont poursuivis dans le jardin ils ont été violemment repoussé par des Robots-Cops prévenus par les flics civils ; un groupe de Tunisiens mineurs est parti pour être hébergé quelque part ; un groupe de Tunisiens est partis dormir à la C.I.P voisine  bref le jardin; a été vidé comme la veille sans solution politique et humaine digne de ce nom. Rimbe

29 avril 10:39 commentaire :
Après les Roms , les Tunisiens...
Et après les Afghans , et après les chômeurs , et après...
Quand l’opinion se sera bien émue , on trouvera sûrement des assoces collabo style COUP DE MAIN ou EMMAÜS pour récupérer tout ça et détourner le travail des militants.
Les parquer , les expulser , les humilier , les tabasser , les harceler , les pourchasser...
Et utiliser des pouvoirs locaux complices ( voire les Mairies de Montreuil , Pantin , Choisy-le-Roi , etc...) , pour gérer le tout...
C’est pas facile de lécher le cul de marine...
Et pis , dans l’éxpérimentation de la guerre contre les pauvres , voire de l’instrumentalisation d’un climat de guerre civile , c’est toujours ça de pris !
pour une fois c'est pas moi qui le dit !

Tunisie: 5000 Libyens ont passé la frontière

Environ 5.000 Libyens ont passé la frontière tuniso-libyenne à Dehiba en deux jours pour fuir les combats qui font rage dans l'ouest de la Libye, a-t-on appris jeudi de source policière. Selon des chiffres communiqués par téléphone par la même source, 3.100  personnes ont traversé la frontière mercredi et 2.050 mardi. La semaine dernière, le HCR avait annoncé à Genève que 15.000 personnes  fuyant les combats étaient passées en Tunisie par ce poste-frontière, mettant en garde contre un possible afflux massif en cas de détérioration grave de la situation côté libyen. tf1 news

Combats à la frontière entre la Libye et la Tunisie


Alors que de nouvelles explosions ont été entendues dans la soirée à Tripoli, le conflit libyen faisait également rage jeudi près de la frontière avec la Tunisie.
De violents affrontements ont eu lieu autour du poste-frontière de Dehiba, dont les forces du colonel Kadhafi s‘étaient emparées dans la journée.
Les rebelles, qui s’y étaient installés il y a une semaine, assurent avoir repris le point de passage et tué huit soldats loyalistes, après des heures de combats sans relâche.
Un rebelle s‘énerve : “Où est l’Otan ? Où sont-ils ? Où sont les médias ? Il y a une demi-heure, Kadhafi nous tirait dessus avec des missiles qui arrivaient de tous les côtés !”
Des combats auraient également eu lieu du côté tunisien de la frontière.
La Tunisie qui dénonce une “violation” par la Libye de son intégrité territoriale
Copyright © 2011 euronews

finalement mon billet du 1° avril sera au centre des préoccupations du 1° mai !
vive la révolution ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire