mardi 20 février 2018

Une apocalypse bas de gamme.

Pas la peine de faire des guerres pour tuer les peuples. Regardez nous !

Mais que reste-t-il ? Rien. Ni école, ni travail, ni transport, ni même maintenance de l’existant.

Il reste les impôts et l’obligation d’une pièce d’identité. Koike pour payer ses charges on s’en fout.

L'égalité des territoires, l'égalité devant la justice, l’independance des médias sont tombées dans un trou.

Au Yémen on tue sauvagement sans qu’aucune information qui puisse être recoupée ne ressorte, en France on asphyxie doucement sans qu’un seul média ne l’ébruite.

Aux infos ? Du sexe, du sexe, et du sexe et de petites phrases sans aucun intérêt.

Même le sexe, ils n’en parlent que mal, ils parlent zizis, quequettes, mais pas sexe.

Ils parlent « Migrants » ou « islam » ou «  immigration » comme ils parleraient de crêpes à la bière de Metz ou de Montauban.

Du coup, les gens se disent « c’est moi qui devient fou ou quelque chose ne va pas ? ».

Les villes se meurent. Les villes c’est avant tout des gens qui vivent dedans.

Mille excuses ! « Vivre-gens-villes » n’intéressent plus personne.

Je sais pas, on dirait qu’on vit dans les transports, avec un zizi dans la tête. Un monde de priapes nomades ?

Des nomades du Sahara, alors ! Dans un désert total. Même les canards y passent !

Quant à ceux qui ont la chance d’avoir un bon emploi... ils en supportent l’ambiance le plus souvent délétère.

Les mayas avaient raison : passé 2012 c'était déjà trop tard.

Une apocalypse qui ressemble à n’importe quoi ! Aucune allure cette fin de l’occident ! En plus c’est moche et sale. Beurk.


Centres villes vides, fausses devantures....


Désolée, j’insiste, mais laisser vivre mourir des gens dans le Rien est un meurtre avec préméditation.
J’espere simplement que c’est clair pour tout le monde. En effet, ce sera pareil pour tous : 
« bientôt chez vous ».

Crimes de masse.




20.000 canards zigouillés « par précaution ».

Quelque 9 400 canards supplémentaires ont été abattus mardi dans deux exploitations du Gers au nom du principe de précaution en raison de la présence d’un virus d’influenza aviaire faiblement pathogène, a-t-on appris auprès du mouvement les Canards en colère, confirmé par la préfecture.
« 7 400 canards ont été abattus sur une exploitation à Sauviac » et 2 000 autres à Viella, deux communes situées dans le sud du département déjà touché par ce type d’épidémie, a indiqué Lionel Candelon, fondateur des Canards en colère. Une source parmi d’autres
Début février, plus de 10 000 palmipèdes avaient été abattus dans deux communes voisines, Sainte-Dode et Sarraguzan, en raison de la détection du virus faiblement pathogène H5N3.
———— en français on dit « organiser la pénurie » notamment pour laisser prospérer les élevages des autres pays amis européens

Le foie gras sera polonais ou moldave. Ou malien.

La Dordogne à pinces.

Anticipant le rapport Spinetta, les membres de Périgord Rail Plus affirment avoir déjà sollicité le président de la Région, Alain Rousset, sur le sujet des TER. "Il essaiera de sauver ces lignes, mais encore faudra-t-il qu’il en ait les moyens", déclare Jean-François Martinet.
L’association périgordine entend aujourd’hui se rapprocher des députés de Dordogne et des sénateurs afin de "faire remonter [les voix des usagers] aux services de l’Etat". Source

—— elle va se faire les mollets, la Wendy ! 😏

Notez qu’entre Agen et Rodez ça va être bien tranquillou !


Je le sens mal « Sarlat-Mont de Marsan »...
Ha, ok, autant pour moi : j’oubliais les cars Macron ! En fait, c’est réfléchi tout ça ! 
Vraiment ? 🤔


Maisons très bien pas chères pour sédentaires.



1959 gare Saint Lazare, locomotive à charbon.

Avec le saucisson, le pain et le torchon dans le panier...



lundi 19 février 2018

La vie en France : dégradation dramatique en une génération !


Finantial Times.

Whaou les français !!!!! Ils ont pris cher !!!!! Le FT article en accès libre.

Musique blanche, paroles noires.



Faire brûler une croix est-ce vraiment libérateur ?



Les droits des personnes d'ascendance africaine. Vraiment ? Les droits des personnes d’ascendance asiatique ou européenne, on en parle ? 


Un ancêtre 3 ou 4 générations en amont te donne quel droit présent ? Je peux recevoir une croix de guerre à la place de mon ancêtre à Verdun ? 

En ce moment les noirs sont biberonnés à la haine anti blancs. 

Helter Skelter en marche. Ici

————



Les paroles de la chanson sur l’album « blanc ». Ici


« Cette musique déclenche la révolution, la chute non organisée de l’ordre social, a déclaré Manson à Rolling Stone en 1970. Les Beatles savent [ce qui se passe] dans le sens où le subconscient le sait ».

Les chansons du White Album avaient de plus en plus de signification pour Manson. Bugliosi a écrit dans Helter Skelter que « Rocky Raccoon » (une chanson mélodramatique dans laquelle McCartney, Lennon et Donovan parlent d’un cow-boy appelé Rocky Sassoon) était, pour Manson, une histoire déguisée sur un soulèvement afro-américain. « « Rocky’s revival », ça veut dire revenir à la vie, a déclaré Manson à Rolling Stone en 1970.

 L’homme de couleur va reprendre le pouvoir ». Pour lui, «Happiness Is a Warm Gun », probablement la chanson de Lennon contenant le plus de sous-entendus, signifiait que « les Beatles demandaient aux noirs de prendre les armes et de combattre les blancs », selon les termes de Bugliosi. Source

—————- 

À suivre... 

Carême ou ceinture ?

Je souhaite à tous un fructueux parcours de Carême; et je vous demande de prier pour moi et mes collaborateurs, qui commençons aujourd'hui la semaine des exercices spirituels.

Dit le Pape via son compte Twitter. (@pontifex)

Cool, en France beaucoup font carême ! Il nous demande d’accueillir des migrants qui, eux aussi, font bien carême. Ici

40 jours de jeûne et de frugalité en toute chose !

C’est tout ? Trop bon le Pape !  Et ensuite ? Le banquet ?
On sait comment finit l’histoire... des candidats ?


Monsieur le pape, sur cette planète certains jeûnent toute l’année. Les premiers seront les derniers à table ?  

Les nigérians cassent les prix.

Source
Au nord de Naples, une station balnéaire abandonnée a été réinvestie par les clandestins africains et les gangs nigérians qui règnent sur la prostitution et le trafic de cocaïne.





A Castel Volturno, il n'y a plus de droit, il n'y a plus d'Etat. La moitié des habitants sont des clandestins africains qui occupent des pavillons décatis devenus des squats. Dans ces quartiers à l'abandon, la mafia nigériane est comme chez elle. Elle règne sur la prostitution et le trafic de drogue. A chaque coin de rue, un cerbère contrôle sa portion de territoire, un bâton dans une main et un téléphone dans l'autre. A Castel Volturno, une journaliste ne se promène pas sans escorte.

Les seules femmes que l'on croise sont des prostituées nigérianes, le plus souvent mineures, que leurs souteneurs font travailler sur la via Domitiana, le long de la mer. Tarif : de 10 à 15 euros la passe. Certaines s'offrent même pour 5 euros.






(La dope à combien ?). Merci les nigérians. On garde l’Espagne pour les clopes ? Ou pas ? vous livrez ? 

Juifs et musulmans enfin unis ?



Un projet de loi suscite la controverse en Islande : il propose d’infliger une peine allant jusqu’à six ans de prison pour quiconque pratiquerait une circoncision avec un objectif autre que médical. 
D’après le texte, en ce moment à l’étude au Parlement islandais, la circoncision serait contraire à la convention des Nations unies sur les droits de l’enfant. Il établit le parallèle avec la mutilation génitale des jeunes femmes, déjà interdite dans la plupart des pays européens.
“Le rituel qu’ont en commun le judaïsme et l’islam est peut-être en train de devenir le nouveau terrain d’affrontement sur la liberté religieuse”, pointe The Guardian. 
Le quotidien britannique rapporte que “les opposants à cette loi affirment qu’elle rendrait la vie impossible en Islande pour les juifs et les musulmans”. Le texte avance que les garçons qui souhaiteraient être circoncis pour des raisons culturelles ou religieuses devraient attendre d’atteindre “un âge auquel ils comprennent ce que cet acte implique” pour prendre une telle décision.

EDF en manque.

Les chiffres présentés par EDF ce matin ont confirmé l’évidence : 2017 a été une année noire pour l’entreprise.
Le PDG a beau marteler que 2018 sera l’année du « rebond », on peut parier que comme en 2016 et 2017, ses prévisions seront régulièrement revues à la baisse.
2018 ne fera que confirmer les difficultés financières observées depuis plusieurs années.

Les quelques points « positifs » (baisse de la dette, Free Cash Flow moins négatif) mis en avant par la direction résultent en réalité de la vente exceptionnelle des bijoux de famille et du soutien massif de son actionnaire majoritaire, l’Etat.
EDF ne pourra donc pas le faire chaque année et l’évolution de ses résultats ne lui permettra pas de faire face à ses engagements comme le développement des énergies renouvelables, le grand carénage des réacteurs ou encore la construction des deux réacteurs à Hinkley Point.
C’est d’autant plus inquiétant qu’EDF navigue à vue sur le nucléaire, qui pèse très lourd sur ses comptes.
La production de l’électricité nucléaire n’a jamais été aussi faible et aujourd’hui, EDF n’ose même plus mettre en avant ses prévisions pour 2018. Source

comme un poisson sans eau.






Depuis 10 ans, nous assistons à une re-privatisation du marché de l'eau en France. Les ingénieurs de l'état, qui conseillaient autrefois les collectivités et penchaient vers une municipalisation de l'eau n'existent plus depuis 2007. 
Alors que certains pays de l'Union Européenne comme l'Irlande ne font pas payer l'eau à leurs citoyens, en France, la gestion privée est majoritaire. Mais la Cour des comptes le constate : le prix de l'eau est inférieur de 10 % dans les villes qui sont en régie municipale, donc en gestion publique.
La gestion privée révèle bien des problème et de nombreux abus, et le prix de l'eau devient une charge importante pour les citoyens. 

La France est une particularité libérale dans le monde de l'eau : 60 % du marché est privatisé, contre 1 % pour le reste de la planète. Une gestion qui révèle de nombreux abus.

——- moi qui me fais du souci depuis des années pour le « bien commun » dont l’eau et la terre sont les emblèmes, je vais cesser.

Il n’y a plus de « bien commun » mais des biens privés pour des citoyens privés (de tout).
Et le must... c’est que le citoyen privé vote pour l’être davantage ! 😱😂😢😭🤔🤔🤔🤔