lundi 21 août 2017

Sondage pour le blog

:)

NoMad pense qu'il ne faut pas passer en mode privé.

J'ai mis un sondage en bas de page. Donnez vos avis !

Je vous embrasse.


Des Libyens vendraient des camerounais.


Source

Vraiment ? 

"Jour d'éclipse".

Je n'ai pas l'intention de m'étendre sur les dernières aventures de ce blog.

Je vais donc passer donc en mode privé pendant un certain temps afin que la liberté d'expression puisse continuer à s'exercer en toute sérénité.

Je le regrette. Je tenais réellement aux commentaires ouverts et libres mais il apparaît que ce soit devenu impossible.

Je remercie toutes celles et ceux qui m'ont apporté leurs francs soutiens et je les embrasse très affectueusement en mode public !

Ils se reconnaîtront, les preux chevaliers, les dames altières et nobles ! Celles et ceux, ici, qui participaient autant que moi et souvent davantage à la vie des idées.

Je les remercie pour l'honneur qu'ils m'ont fait de me lire pendant tant d'années et aussi pour tout ce qu'ils m'ont apporté, des éveils qu'ils ont suscité chez moi et des éclats de rire qu'ils nous offraient à tous.

Nous nous enfonçons dans les ténèbres orchestrées, l'éclipse de la raison.

Rassurez-vous, ce n'est qu'un moment à passer, la lumière revient toujours. 


(Ceux qui voudront suivre ce blog auront la possibilité d´en demander l'accès.)

Avec amour, Wendy ! 

samedi 19 août 2017

Pollution : les chiens bleus.




Gros Clash TV : "le nom des choses"

Alain Marsaud, ancien chef du service central de lutte antiterroriste au parquet de Paris dans les années 1980, a piqué un vrai coup de gueule en direct sur BFM TV. Il était un peu plus de 20h25, quand soudain l'invité de la chaîne s'émeut que les journalistes n'osent pas prononcer les mots "d'Islamo-fascisme", "d'Islam Intégriste" ou encore "d'attentat Islamiste". Et Alain Marsaud de s'exclamer: "Il faut nommer les choses !".
Invité également en plateau, Anthony Bellanger chroniqueur à France Inter et ancien directeur de l’information de Courrier international, monte alors au créneau pour défendre ses confrères: "Vous dites n'importe quoi ! Les journalistes sont là pour dire les choses telles qu'elles sont et non pas ce que vous souhaitez. Leur travail est de prendre des précautions et de dire ce qui est confirmé, ce que les agence de presse confirment."
Regardez



Source  

vendredi 18 août 2017

Pour la route !

Les loges de la folie.

Barcelone : manifestation en cours suite aux attentats.

 La police espagnole recherche quatre jeunes terroristes présumés âgés de 17 à 24 ans.



Moussa Oukabir, 17 ans frère de l'un des hommes déjà arrêtés, Saïd Aïd, Mohamed Hychami et Younes Abouyaaqoub 24 et 20 ans.

Source

De plus :

L’extrême droite et les antifascistes se rassemblent à Barcelone au lendemain de l’attentat sanglant.

Direct-live : 



Rapide.....
Le stagiaire BFM :


Migrants : 35° évacuation (Paris).

À demain ...! Une source parmi tant.


● Selon L’Express, 2459 personnes ont été évacuées, 2376 hommes, 60 femmes et 23 mineurs.

Mobilier urbain : l'"être" dans l'espace Parisien.

Je n'invente jamais rien.

C'est dommage. Mais je n'aurais pas assez d'imagination...

Source, la Mairie de Paris. qui tweete :

Avec le collectif @CoBastille75, réaménageons ensemble la Place de la Bastille pour de nouveaux usages 🙂




Ci-dessous, un Parisien qui ne veut pas "être" dans Paris ?
Quelqu'un de peu sensible à l'art ? Alors qu'avec 4 cageots renversés on lui fait 8 bancs ?
Tss tss...





Rions un peu avec les Impôts !

Source

Ça détend l'atmosphère. Koike...

Au printemps, un habitant de Grand-Charmont a installé au fond de son jardin une serre à tomates. Sans intention de se lancer dans la culture intensive.

La construction légère et démontable en lattes de bois pour l’ossature, film plastique pour les murs et plaques de polycarbonate pour la toiture fait à peine plus de 6 m².




 «J’ai construit cet abri pour avoir quelque chose de plus soigné dans mon jardin ».

Quelques mois plus tard, il apprend par un courrier de la DDT qu’il est assujetti à la taxe d’aménagement. On lui réclame 168 € dont 126 € pour la part communale et 42 € pour la part départementale. « Pour les dix pieds qui y poussent, ça fait cher de la salade de tomates ».